Bonjour mes dames mes demoiselles, messieurs :

    Merci de bien vouloir accepter notre invitation ,et qui entre dans le cadre habituel au sein de notre occupation que a chaque fois qu’on a quelques choses de nouveau qui se passe au niveau de la lutte, on a besoin de la discuter avec l’ensemble des gens et institutions qui soutiennent notre cause .

   Comme certains le savent, le fait que d’autres occupations ont eu lieu ce n’était que pour désengorger le nombre très élevé a l’occupation mère qui est L’ULB, il y a eu l’ouverture alors  de la VUB puis  l’UCL ensuite l’occupation de Saint Louis et encore d’autres, je voulais juste vous rappeler que nous avions nos dossiers déposés en communs autant que collectif, et même après que la VUB entame la grève de la faim on s’est dit que il y aura pas une régularisation d’une occupation sans les autres, ensuite l’occupation de l’UlB qui a décidé de continuer son chemin de la grève et qu’on a essayer a mint reprise d’interrompre à cause de la crainte de perdre le soutien du comité d’accompagnement qui nous a toujours porté aide et assistance.

    C’était vraiment très intéressant  pour notre lute de s’ouvrir sur d’autres universités cela nous a permis d’avoir encore plus de soutiens plus de gens qui parle de nous plus d’opportunités de trouver une résolution rapide et efficace a notre problème .plusieurs comités ont étaient crées plusieurs débats ont étaient ouvert, rien ne bouge pour nous les pacifistes, alors qu’on est entrain de voir sous nos yeux que en quelques sorte les autres avaient raison de mener leur combat de leur manière pour arriver a une résolution même s’elle est provisoire et qui exige par après un autre combat d’un autre style .mais cela n’empêche qu’ils ont pu avoir quelque chose alors que nous non .

    L’assemblée de ce soir a été évoqué dans le but d’éclaircir  la situation et de savoir ou on  est vraiment autant que occupation qui réunie les plus anciens de tous les occupants sachant que notre lute organisée a commencé le 4 Novembre .Certaines questions se posent auprès des occupants :

                            1=  Manque d’assistance juridique et le suivis des dossiers des occupants et totalement absent .

                            2= On est ou dans les démarches politique ?

                            3= puisque les occupations ce battent toujours a leurs noms et pour leurs profit alors que nous nous essayions toujours de crée une collision entre les occupations alors que cela  ne pourrait jamais arriver et la preuve c’est que chaque occupation et indépendante des autres lorsqu’il s’agit de négociation avec l’office de la honte .

               

= il faut se concentrer sur l’intérêt de l’occupation que vous adopter et réunir tout nos forces afin de trouver une solution rapide et qui satisfait l’ensemble des composants de la lute.

                            4= Trouver le moyen équitable on employant tout nos dispositifs nos liens pour ouvrir une porte de négociation avec l’office de la honte et c’est le point très important a ce concentrer sur .

                              Enfin je vous remercie tous pour ce que vous fêtes pour les sans papiers et pour le soutien que vous rapportez  pour la cause elle même .                

Abdel