BELGA

jeudi 07 mai 2009, 17:53
La chambre des mises en accusation de Bruxelles a ordonné jeudi la libération de Rudy Nzimo, cet étudiant camerounais inscrit en dernière année polytech à l'ULB. Privé de liberté depuis le 6 avril, il devrait quitter le centre fermé de Merkplas dans le courant de la soirée.
L'étudiant camerounais Rudy Nzimo évite l'expulsion

D.R.

La chambre du conseil avait ordonné à deux reprises la libération de Rudy Nzimo, mais l'Office des étrangers le maintenait en centre fermé sur base d'une décision du Conseil du Contentieux des étrangers.

Il reste toutefois en séjour illégal et fait l'objet d'un ordre de quitter le territoire, a précisé l'Office des étrangers.

Le tribunal des référés avait confirmé le 23 avril l'ordonnance du président du tribunal de première instance qui suspendait l'expulsion de l'étudiant.

En cas d'expulsion de l'étudiant, l'Office des étrangers risquait une astreinte de 100.000 euros. L'Office refusait de faire entrer l'étudiant en Belgique, estimant que sa carte d'identité est un faux document. Il se base notamment sur les empreintes figurant sur la carte d'identité qui diffèrent de celles de l'étudiant.

Le parquet de Bruxelles a toutefois classé sans suite le dossier de faux et usage de faux.

(belga)